Empoisonnée par excès de Vaccin contre Hépatite B.

Merci de revenir, cela vaut la penne!!

 

 Je me suis absenté: je suis certain que vous me le pardonnerez:

Voici un dossier qui a débuté en 2001 et la brave justice Française avec l'aide de ses braves

médecins expert membre de la crapulerie ont réussit jusqu'a présent à obtenir gain de cause !!!!!

Malheureusement pour eux les choses ont évolué et tous ont le droit de tenter d'échapper à la sanction sans appel !!!

Car la Cour de justice internationnal des droit de l'homme a reçu le détail de ce scandale honteux !!!

La France se doit de réparer rapidement ses erreurs!

Une fois de plus l'argent dirigeait la crapulerie; Dieu soit loué cela va prendre fin!

Simple coincidence , j'ai fais une recherche sur internet aujourdhui et indirectement je suis arrivé

sur l'arbre généalogique de mon grand père maternelle qui a finit ses jour à 50 ans à Daschau:

il était juste et a payé de sa vie injustement !!!

Mais la vie actuelle n'est pas forcément plus juste !!!

J'aide une pauvre femme victime de se scandalle, et ils peuvent tenter de m'éliminer:

ils ne sont pas mieux que les nazis qui ont détruit mon grand père maternelle !!!

Ma dernière réflexion:

 

                     Bonjour à tous

Je viens de réaliser le fond du problème:

En avril 1989 le dictionnaire de référence; Le Vidal relatait une expérience,

parlant déjà du seuil protecteur de 10mUI:l d'anticorps anti-HBs dans le sang !!

En réalité depuis la découverte du professeur Maurepas  de 1976, il a été fait 

des contrôles garantissant une protection avec seulement 10mUI/l d'anticorps anti-HBs

dans le sang !!!!

Bisness oblige: les Laboratoires Pasteurs et les sociétés suivantes fabriquaient des vaccins

à la chaine pour arroser le monde entier avec une concurence Américaine;

Il fallait absolument placer à travers toute la terre nos fabuleux vaccins:

n'oublions pas qu'en 1987 et 1988 il était utilisé à la base des fragments de placintas humain provenant

d'étenies australiennes: nous parlions alors du vaccin Hevac et Hevac B !!! Par la suite reconnu dangereux

l'on trouva la solution de fabriquer des vaccins dérivés de la chimie: celà deviens soi-disant propre à

l'usage; et l'on créa genévac et Genévac B !!!

Quelle merveille !!!

La télévision aidant , nous devions devancer partout les Américains et vendre nos vaccins

mais sagement: conseillant un maximum de trois injections ! Imaginez le profis, la terre est peuplée de millions

d'habitants à vacciner; c'est urgent, c'est dangereux de ne pas être vacciné: quelle merveille !!

Moi je n'ai pas eu ce vaccin ! donc je n'en ai pas eu en excédent inutilement !!!

Papa dans sa 96 ème année ne l'a jamais reçu; par contre quand il avait 76 ans il a bêtement accepté

le vaccin contre la grippe; il s'est retrouvé embarqué par le samu dans le comas; je suis bien

certain qu'il n'a jamais accepté un autre vaccins gripal

Il est vrai qu'a l'époque de son adolescence  il avait mangé un mouton qui avait la maladie de la

vache-folle et celà ne l'avait pas dérangé !!!

Je reprends le fil d'origine:

Dès 1986 l'Etat Français devait accepter de faire des expériences afin de rentabiliser au mieux

la vente des vaccins contre l'hépatite B; et jusqu'en 1999 l'on bastonnat sans réfléchir une seul seconde

même s'il y avait une réaction anormal ou quoi que ce soit

Tout le monde y a eu droit: le personnel soignant: infirmières, médecins, aides soignant , fille de sales

dans l'éducation nationnale idem; les gendarmes, les CRS, les militaires; les pompiers engagés

(et eux il dégustent toujours des vaccins tous les 5 ans.

Et pourquoi pas tous nos grattes papiers dans les administrations: il faut aussi les protégers

et pourquoi pas la justice, il en ont aussi besoins n'es pas ?

En avril 1999 Monsieur Bernard Kouchener alors secrétaire d'Etats à la santé constate une casse

terrible: de multiples sclérose en plaques, des fybromialgies, d'autres pathologies neurologiques.

Il sort un arrêté prenant en charge le seuil protecteur de 10mUI/l d'anticorps anti-HBs dans le sang;

stopant les rappels systèmatiques tous les 5 ans et se contentant  d'un maximum de 3 injections

Dernièrement le fils de Lise avait un résultat de + 450mUI/l après sa seconde injection; il a été décidé

de ne plut lui faire de nouveaux vaccins, il est protégé à vie !!!

Le danger certain se trouve quand une personne dépasse 10 000mUI/l: Là c'est le drame !!

Maintenant pour les sacrifiers des expériences tout a été bon pour mentir , écrire des faux

pour ne pas reconnaître l'erreur: il ne faut pas oublier qu'en France il y a actuellement

90 000 scléroses en plaques + les fybromialgies + ..........

 

Vous aimez la vérité ?

 

             Bonjour à tous

La vérité, toute la vérité:

Ne plait pas à tous ce beau monde: tout le monde plie le dos et souhaite que cela s'arrête;

Un Neurologue médecin de la commission départemental du handicap se sent particulièrement concerné,

il a refusé de recevoir la lettre recommandé l'informant des malversations qu'il avait fait au sujet

de Lise en 2006. Son inocence ne lui a pas permis de savoir que juridiquement celà est comme s'il

l'avait effectivement reçu: il est vrai qu'il en connaissait très certainement le contenu: de par le double

qu'il avait reçu en envois ordinaire ou alors par le bouche à oreille, vu qu'il n'a pas été le seul mis en cause !

Le seuil protecteur contre l'hépatite B est de 10mUI / l d'anticorps anti-HBs dans le sang !

Le supplément est inutile, voir dangereux au delà de 10 000 !!!!!

L'on se moque royalement de notre santé: ce qui importe c'est d'injecter un maximum de

vaccins contre l'hépatite B pour empocher des pots de vin  provenants des fabricants de vaccins !!!

 

Img 0332

Nouveau scandale

                   Bonjour à tous

Je viens de reprendre l'intégralité du dossier sclérose en plaques.

Je découvre une nouvelle machination monstrueuse !!!

Alors que l'Avocate de Lise avait demandé justice au tribunal administratif, en réclament des

comptes à L'ONIAM.

Je constate que c'est l'ONIAM (partie prenante) qui a mandaté un Neurologue expert et non

le tribunal administratif !!!

Pas étonnant que l'expertise se soit trouvé déformée et faussée:

En effet cela est gros: le vaccin de 1993 et celui de 1998 ne figure pas dans l'expertise;

Ce qui modifie totalement le jugement; en effet ce faux de plus a permis de démontrer

qu'il y avait trop de temps entre la dernière vaccination  de 1988 et la soit disant date de découverte

de sa sep en 2001 !!!

De plus il est certain qu'il y a eu suspicion de SEP en 1988 suite au 1er rappel de vaccin contre

l'hépatite B, enregistré sur le carnet de vaccination sous le code P 5336

Je crois que maintenant il va me falloir m'adresser à la presse écrite de référence !

Ensuite je devrais citer le nom des auteurs de toutes ces malversations sur ce site;

qui reste libre jusqu'à quand ??? il faudra alors parler de l'AFFAIRE ..........    ........ une bombe !!!

Tous doivent savoir la vérité !!!

Elle est belle la FRANCE ! c'est plus honteux qu'avant la révolution de 1789 !!!

Je crains de découvrir un groupe scandaleux

                Bonjour

           A mesure que j'avance, je découvre à quelle point l'injustice a fait son chemin !

En effet le médecin du travail de Lise a enregistrè dans son carnet de santé:

le 7/09/1988, vaccin Hevac B: Resultat Constaté: Réactions, contre -indications

temporaires ou définitives: P 5336

Maintenant que j'ai reçu la certitude que sa sclérose en plaques a été découverte

en 1988 selon la réponse d'un chef de service en neurologie; j'ai réfléchi et par hazard

P 5336 datant de 1988 n'a jamais obtenu d'explication de la part de la médecine du travail,

du syndicat patronale, de la direction du personnel de l'administration CHU !

J'en conclu: P 5336 en langage décodé veut dire: découverte d'une sclérose en plaques !!!

Vu qu'en 2005 un interne a innocément écrit dans les antécédents de Lise:

Sclérose en plaques suivie depuis 1988, suite au vaccin contre l'hépatite B,

Puis pour brouiller les pistes il a précisé: sclérose en plaques découverte en 2001 !!!

Le scandale est plus honteux que je ne l'imaginais: car tous les médecins ont fait

mine de ne pas savoir et de ne pas comprendre, infligeant à Lise de subir des examuns

EMG electromiogrames à répétition+ une biopsie inutile dans la zone vaccinal à Créteil !!

ils leurs a fallut 13 années pour admettre qu'il y ai un cas de sep; afin de dégagé

ces fabuleux vaccins contre l'hépatite B; qu'il présentaient comme étant de l'eau bénite !!

 

Français: réagissez, lubrifiez la guillotine et remettez la en service pour purger cette mafia !!!

Quelle honte, _l'ordre des médecins classification: + que douteux !

                         _ La justice : injuste ! roulés dans la farine par du beau monde !

                         _ Les politiques: tout à la fois, le mensonge, la malhonnêteté....

                         _ Les pauvres bougres: le droit de se taire et de subir !

 

Img 8745

Madame le Docteur Annick Kirchenmeyer

 

                     Pour Madame le Docteur Annick Kirchenmeyer:

              J'invite toute personne ayant connaissance de l'existence de ce médecin disparu comme par enchantement

peu après 1999, alors qu'elle exérçait en temps que médecin du travail dans un CHU:

               Veuillez l'inviter à prier jusqu'a la fin de ses jours, pour sa responsabilité d'avoir injecté bêtement,

innocément des vaccins inutiles et en exédents contre l'hépatite B. à des soignants (infirmiers, aides soignants..)

de 1996 à 1999.

                 La justice des hommes la oublié et la protégé; sans compter sur l'ordre des médecin qui a agit, ainsi

que l'ensemble du corps médical, tel une mafia; pour cacher le scandale que je dénonce depuis 2014 !

                 La preuve est là: dès avril 1996 le dictionnaire Vidal précisait le taux protecteur contre l'hépatite B

de 10 ui/ l d'anticorps anti HBs !!! De plus il annonçait l'interdiction d'injecter le vaccin Engérix B. à toute

personne ayant réagit suite à une précédente injection d'un vaccin contre l'hépatite B !

                  Y avait il autre chose qu'un petit poids dans la tête de ce médecin qui n'a pas tenu compte

de ces précautions dictées dans le Vidal de 1996 ????

                   Tonnere: moi dans mon activité professionnel, petit cadre dans une profession à gros risques,

gérant des réalisations sans cesse différentes, je réfléchissais toujours afin d'éviter toute catastrophe

inutile, allant jusqu'à améliorer les instructions initiales pour avancer en sécurité, au risque d'avoir des reproches

de mes supérieurs ! Pour finir à devoir signer mon départ en retraite directement à la CRAM; mon employeur

ne voulant pas me lacher à 63 ans !!!

                    Aujourd'hui il y a prescription et honteusement ce médecin a le droit d'oublier ses méfaits:

                    Honte à la FRANCE: ce n'est plus la France de mon enfance !!!

 

Img 0717

Victime:Erreur Médicale > Erreur Juridique .... >

 

                 Victime:            _ d'avoir trop bien réagit aux 1ers vaccins contre l' hépatite B. en 1987 !

                                           _ d'avoir lancé une procédure judiciaire en 2001 sur un thème insoluble: le lien vaccin contre l'hépatite B > et la SEP

                                           _ d'avoir arrêté  cette procédure en 2010, ce qui me bloque actuellement et me confisc des éléments important,

                                               jamais utilisé dans la procédure !!!!

                                           _ Prochainement j'attends la réponse : prescription !!!  Pauvre France !

                Malgré de nombreux éléments en faveur de Lise, le dernier message du Ministère de la Santé ne conteste pas

le bien fondé de sa réclamation, mais s'appuie sur l'arrêt de la procédure en 2010 !

                Je doute pleinement de leur honnèteté : car il refusent d'admettre plusieurs éléments nouveaux, allant jusqu'à lui reprocher

d'avoir gardé des sujets non présenté durent le jugement !

                  Hors, elle a un résultat d'anticorps anti-HBs datant du 1er juin 2015 : + 9380 ui : l ( 17 ans après la dernière injection de 1998 !)

Ce taux n'est pas tombé du ciel, il proviens d'un résultat supérieur à 100 000 ui/ l après le 6ème vaccin en 1998:

Ce résultat initiale s'est réduit pendant les 5 années suivantes pour se stabiliser à + 9350 ui / l

J'attends donc une nouvelle recherche en 2016 dont un résultat identique confirmerait les statistiques de la recherche médicale

Si le résultat est en baisse: cela présagerais que Lise a crevé tous les plafonds avec fin 1998 plusieurs centaines de milliers

d'anticorps anti-HBs; voir plusieurs millions !!!!!

Img 0232

Lettre ouverte à Direction Général de la santé/ France

 

                Monsieur le chef de division

Vous m'avez adressé un courrier le.......... 2016: j'ai aprécié votre générosité, vous regrettez les dommages que je subis!

Mais vous regrettez qu'il n'y ai pas d'élément nouveaux en raison de l'arrêt de la procédure en 2010!

70 000 personnes empoisonnées par un excès de vaccin contre l'hépatite B.; cela devient une affaire d'ETAT !

Tout est bon pour nier et oublier en commençant par une mascarade judiciaire ayant permis de sequestrer

des éléments en pièces jointes lors des procédures ( pièces jamais avancées par la défense)

Dans la même ligne d'action, vous refusez d'admettre les faits nouveaux suivant: tous les éléments

que je vous ai transmis dans mes courriers,(deux lettres destinées à Madame Foucher Geneviève)

            _ Le résultat de recherche des anticorps anti-HBs de + 9380 ui/l réalisé le 1er juin 2015

(17 ans après la dernière injection de vaccin), réalisé par le Laboratoire...... en France,

confirmé par une seconde recherche en Allemagne de + 9 900 ui/l

             _ Une seconde recherche légèrement supérieur en juin 2016 donne un résultat de + 9649 ui/l

le 07 juin 2016 en France et sensiblement supérieur en Allemagne à + 10 200 ui/l

             _ Le vaccin contre l'hépatite B. réalisé en 1993 qui n'a jamais paru en pièce jointe

             _ En référence au seuil protecteur de 10 ui/l parut dans un arrêté(camouflé) en avril 1999;

seuil protecteur contre l'hépatite B. précisé dans le dictionnaire médical du Vidal dès 1989;

vérifié et adopté à jamais.

           Je me trouve donc maintenant dans l'obligation de changer de registre, je dois déposer une plainte

au pénal pour tentative d'empoisonnement par excès de vaccination ! Merci du renseignement .

      Je vous prie d'agréer, Monsieur le Chef de Division, l'expression de peu de considération distinguée