L'association

Merci de revenir, cela vaut la penne!!

 

 Je me suis absenté: je suis certain que vous me le pardonnerez:

Voici un dossier qui a débuté en 2001 et la brave justice Française avec l'aide de ses braves

médecins expert membre de la crapulerie ont réussit jusqu'a présent à obtenir gain de cause !!!!!

Malheureusement pour eux les choses ont évolué et tous ont le droit de tenter d'échapper à la sanction sans appel !!!

Car la Cour de justice internationnal des droit de l'homme a reçu le détail de ce scandale honteux !!!

La France se doit de réparer rapidement ses erreurs!

Une fois de plus l'argent dirigeait la crapulerie; Dieu soit loué cela va prendre fin!

Simple coincidence , j'ai fais une recherche sur internet aujourdhui et indirectement je suis arrivé

sur l'arbre généalogique de mon grand père maternelle qui a finit ses jour à 50 ans à Daschau:

il était juste et a payé de sa vie injustement !!!

Mais la vie actuelle n'est pas forcément plus juste !!!

J'aide une pauvre femme victime de se scandalle, et ils peuvent tenter de m'éliminer:

ils ne sont pas mieux que les nazis qui ont détruit mon grand père maternelle !!!

Img 8745

Madame le Docteur Annick Kirchenmeyer

 

                     Pour Madame le Docteur Annick Kirchenmeyer:

              J'invite toute personne ayant connaissance de l'existence de ce médecin disparu comme par enchantement

peu après 1999, alors qu'elle exérçait en temps que médecin du travail dans un CHU:

               Veuillez l'inviter à prier jusqu'a la fin de ses jours, pour sa responsabilité d'avoir injecté bêtement,

innocément des vaccins inutiles et en exédents contre l'hépatite B. à des soignants (infirmiers, aides soignants..)

de 1996 à 1999.

                 La justice des hommes la oublié et la protégé; sans compter sur l'ordre des médecin qui a agit, ainsi

que l'ensemble du corps médical, tel une mafia; pour cacher le scandale que je dénonce depuis 2014 !

                 La preuve est là: dès avril 1996 le dictionnaire Vidal précisait le taux protecteur contre l'hépatite B

de 10 ui/ l d'anticorps anti HBs !!! De plus il annonçait l'interdiction d'injecter le vaccin Engérix B. à toute

personne ayant réagit suite à une précédente injection d'un vaccin contre l'hépatite B !

                  Y avait il autre chose qu'un petit poids dans la tête de ce médecin qui n'a pas tenu compte

de ces précautions dictées dans le Vidal de 1996 ????

                   Tonnere: moi dans mon activité professionnel, petit cadre dans une profession à gros risques,

gérant des réalisations sans cesse différentes, je réfléchissais toujours afin d'éviter toute catastrophe

inutile, allant jusqu'à améliorer les instructions initiales pour avancer en sécurité, au risque d'avoir des reproches

de mes supérieurs ! Pour finir à devoir signer mon départ en retraite directement à la CRAM; mon employeur

ne voulant pas me lacher à 63 ans !!!

                    Aujourd'hui il y a prescription et honteusement ce médecin a le droit d'oublier ses méfaits:

                    Honte à la FRANCE: ce n'est plus la France de mon enfance !!!

 

img-0587.jpg

Vaccins contre l'hépatite B: la vérité: que la vérité; la honte!!!

_ dès 1989 le dictionnaire médical Vidal relatait un taux protecteur contre l'hépatite B. d'anticorps anti-HBS dans le sang, de 10 ui/l

_ il a fallut 10 ans, soit avril 1999 pour que le Ministère de la santé relate ce seuil protecteur de 10 ui/l d'anticorps anti-hbs !!!

_ Entre temps, il y a eu des empoisonnements par excès de vaccination; se traduisant par des Scléroses en plaques,

avec parfois une évolution rapide entrainant la mort !!!

1 : LE PREMIER PROTOCOLE:

               _ 3 injections en 2 mois, soit 0, 1 mois, 2 mois

               _ 1 rappel un an après

               _ 1 rappel tout les 5 ans

Anomalie: dès la 1ère injection de vaccin en 1986 il était fait avant l'injection du vaccin une recherche des anticorps anti HBs

                   Ce protocole est toujours en vigueur pour nos braves Gendarmes hyper-soumis et probablement d'autres métiers

                      Armée, pompiers +++       Sans jamais tenir compte des anticorps anti-HBs; donc des vaccins inutiles, sur-facturés

                      Que:  vous et moi payons pour enrichir de grands Laboratoires finançant un grand parti politique sur la touche

2:  SECOND PROTOCOLE, Avril 1999

               _ arrêt des injections de rappel + prise en compte des résultats d'anticorps et du seuil protecteur de 10 ui/l

                 d'anticorps anti-HBs dans le sang.

               _ interdiction de faire une seul injection sans avoir précédemment fait une recherche des anticorps anti-HBs

                à une personne dont un proche-parent a une SEP !!! Pourquoi ?

               _ deux injections à un mois d'intervale: 0, 1mois

               _ Une recherche obligatoire des anticorps anti-HBs avant de réaliser la 3ème  et dernière injection

               _ Le seuil protecteur de + 10 ui/ l d'anticorps anti-HBs doit être respecté !

               _ La protection est renforcée à + 100 ui/ l pour le personnel en contact permanent avec le sang

               _ Tous les Humains ne viennent pas au monde avec le même patrimoine génétique,

                 Quelques un arrivent sur terre avec un excès d'anticorps; mais nombreux sont ceux à qui un excès de

                  vaccination leur a été fatal et cela leur a donné trop d'anticorps et une sep

                 _ L'expérience a prouvé que jusqu'à 10 000 ui d'anticorps anti-HBs, le corps humain supportait les excès

                 MAIS AU DELA  DE  10 000 ui/ l, il y a un risque certain de déclarer une SEP ou une autre maladie neurologique !!!

VOYONS LA REALITE:

                Dès 1986 il est imposé le protocole 1, avec un vaccin expérimental Hévac B. (que du Bonheur !!)

                _ après le 3 ème vaccin Lise avait + 7150 ui/ l d'anticorps anti-HBs

                _ Puis elle a eu encore droit à 3 injections;  mais alors il n'était plus noté que ce résultat passe partout :

                    > 1 000 ui/ l d'anticorps anti HBs avant chaque nouvelle injection de vaccin !                 

                  En réalité Lise a du crever les plafonds durant les 3 derniers rappels:

                 + 100 000, +200 000, +300 000 ui/l d'anticorps anti-HBs pour être actuellement en courbe descendante

                  à + 9 900 ui/ l  , 17 ans après la dernière injection !!!

                  _ Dans le 3ème mois suivant le 4ème vaccin, en 1988, Lise a étée hospitalisée pour céphalée ...;   

                   le compte-rendu relate les 1 ers symptômes de la Sep ! sans siter le mot SEP !

                  _ Celà lui a valu de déclarer une SEP, que la médecine de l'époque était incapable de définir clairement;  

                  Car  il a fallu venir fin 2001, pour arriver a définir+ ou- les 1ers symptômes de la Sep !!

                  Lise a été utilisée en véritable cobaye: il y aurait fallu voir tous ces neurologues qui patogeaient dans la mélasse

                  incapable d'expliquer à Lise ce qui lui arrivait, alors qu'elle souffrait à mort de douleurs dorsales, maux de tête,

                  difficultés à marcher, perte d'équilibre...... Avec une pathologie qui fragilise Psychologiquement, imaginez le tableau

                  _ Actuellement elle survit en absorbant pas moins de 25 cachets et gélules par 24 Heures et son corps refuse

                totalement tout nouvel essai d'un médicament !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Il y a saturation !

                  Vient maintenant la malhonnèteté de l'administration, refusant de reconnaître leur responsabilité, même en les

                  informants des résultats d'anticorps et autres documents favorables; allant jusqu'a créer des machinations;

                  comme en 2006 le Docteur de la médecine du travail

                 a écrit un plis confidentiel destiné au médecin de la commission du Handicape du Département, en ces termes:

                 << Ce n'est pas moi qui ai vacciné Lise, mais ma collègue après avoir fait une recherche des anticorps qui s'avéraient

                 négatifs, lui a injecté le vaccin Hévac B.>>. Je pense que pour ce Médecin du travail de 2006, + 7150 ui/l est

                 un résultat  négatif, tout comme: > 1000 ui/l    !!!

                 Bien entendu, la Commission du Handicape s'est appuyée sur cette fausse lettre et a refusé d'admettre la réalité !!!

                 En présence d'un neurologue ayant reçu deux courriers de son Chef de Service où il était précisé lors de deux

                 hospitalisations a l'occasion de poussée de SEP: <<Sclérose en plaques suivie, depuis 1988 après la vaccination

                 de l'hépatite B. Sclérose en plaques découverte en 2001>>

                _ En Italie une telle démarche s'appelerait une action mafieuse !

                _ Dans le cadre d'une procédure administrative de 2001 à 2010; il n'a été retenu que ce qui arrangeait,

                 alors qu'ils avaient tous ces documents en pièces jointes, il a été précisé :<<Sclérose en plaques découverte

                  en 2001>>

                  La situation est très grave; la Médecine est achetée par ces grands Laboratoires; ils se sont probablement

                  offert l'appui des sages en les moneyants tout dernièrement; alors qu'ils avaient été condamnés en 2008 au pénal !

                  Il faut s'attendre qu'à l'avenir la Cour Européenne de Justice condamne la décision des Sages et les Grands

                  Laboratoires producteurs de ces vaccins !

Img 0613

Vaccins contre l'hépatite B, triste constat

Une mine d'or: la recherche sur internet :

J'ai appris en demandant la date d’agrément du vaccin Hévac  et Hévac B:aucune réponse !!!

J'ai obtenu sans difficulté le renseignement pour Genévac B et Engerix courant 1989 !

De même il est impossible d'obtenir une obligation vaccinale contre l'hépatite B pour

le personnel en contacte avec le sang (infirmière) avant l'arrêté du 15 mars 1991 !!!!

Alors c' est un scandale, les personnes vaccinées avec Hévac et Hévac B sont des cobayes,

à qui les médecins du travail ont imposé des vaccins expérimentaux , et ce en contre-indication

par rapport à l' ordre des médecins qui impose de prévenir la personne et d'obtenir son accord !!!

Maintenant 3 vaccins initiaux, un rappel 1 an après, 1 second rappel 5 ans plus tard et un nouveau 10 ans après:

Logiquement en 2003 ce protocole de vaccination aurait dû renouveler avec un 7 èmè vaccins !!!!!

il y a un arrêt car la recherche savait qu' il était dangereux de faire trop de vaccin !!!

L'arrêté du 26/04/1999: suppression des rappels systèmatique

Quel honte de la part d'un expert de déclarer en 2005 qu'il n'y a pas de lien de cause à effet entre le vaccin et la Sep !!!

Le protocole qui a suivi est devenu prudent avec  deux vaccins, puis d'office une recherche des anticorps anti- Hbs dans le sang,

et seulement si le résultat est inférieur à 10 mu/ml d'anticorps anti-Hbs dans le sang, il sera fait un 3 èmes et dernier vaccin !!!!

Le médecin du travail qui a injecté ce cinquièmes vaccin avait il vraiment la tête sur les épaules ?

Quand au 6 èmes vaccin: Je pense qu'il faudrait l'enfermer en Psy ou en prison !!!!

Sans jamais avoir pratiqué de recherche des anticorps anti- HBs !

(Viens ensuite l'arrêté du 6 / 03 / 2007 qui reconnait l'existence de personne auto-protégé en ces termes:

si la vaccination n'a pas été réalisée: si le taux d'anticorps anti-HBs est supérieur à 100UI/ l, les personnes concernées sont concidérées comme immunisées)

C'est pour moi de l'acharnement thérapeutique !!!

Une excellente santé qui s'arrête d'un seul coup à 36 ans suite à un vaccin !!!

Un cocktail permanent de douleurs en tous genres: crânienne, dorsales,fourmillements dans les jambes,...

pertes d’équilibre, difficultés à marcher, voir impossibilité de ce mouvoir etc.....

Aucune indemnisation ne remplacera une bonne santé !!!

               Djoge

Lire la suite

Img 8785

La vie professionnel et familliale en ayant une sep:

L’État, les grands Laboratoires ont mis en place une psychose pour affirmer sans aucun recul                                                                                                                                                                                               

qu'il n'y a aucune relation entre le vaccin contre l'hépatite B et la sclérose en plaques !!!                                                                                                                                                                                                                     

En réalité le nombre de sep a explosé avec le début des vaccins contre l'hépatite B !!!!!   

Les Neurologues et les médecins d'une manière général sont prisonniers des grands laboratoires                                                                                                                                                                                          

et ils affirment haut et fort : qu' il n' y a aucune relation possible entre les vaccins et la sep !!!                                                                                                                                                                                                

évidemment les chercheurs en médecine sont financés pour leurs travaux de recherche par les grands laboratoires !!!!!                                                                                                                                                

                                                                                                                                                                                                                       
Les collègues de travail, les surveillants  traitaient les seps de pas net, de nul parfois et les rabaissaient un

maximum  en faisant comme si elles n' existaient pas!  L'incapacité de l'encadrement à comprendre et à aider                                                                                                                                                                                                      

ses employés handicapés se trouvent à l'apogée; avec le plus de croche-pieds possible !

La famille:  _Les frères, les sœurs, beaux frères, belles-sœurs.

                     _ Le compagnon ou la compagne.

                     _ Les voisins , les amis.....

Absolument tous ne cherchaient pas à comprendre et considéraient la vaccinée sep                                                                                                                                                                                                                    

comme une malade psy à éviter !!!!! quelle galère ! il faut être solide pour survivre à tout cela !!!!

En réalité Lise amplifie les malheurs; de même les bonheurs sont amplifiés !!!

Nous voilà dans un tourbillon sans fin: les agressions en tous genres sont reçues par Lise                                                                                                                                                                                                       

comme un désastre et la maladie évolue ! à l' inverse si elle se sent protégée, cela l'aide à retrouver ses marques                                                                                                                                                               

et elle se retrouve sereine, capable de défendre sa position et la maladie n'évolue plus !  

Elle est vraiment malade, souffre beaucoup et ne dit jamais rien: un calvaire !!!                                                                           

                             Djodge

Img 0187

SEP, Chute avec AVC...

                  Lise en raison de sa SEP ou des traitements qui suivent  a eu un moment d'absence et elle est tombée en 2012 dans des escaliers tournants de la 7 ème marche ou plus, la tête la première 

sur le carrelage : Résultat: très bobo !!!!!

                 Il s' en suit une excellente prise en charge du SAMU                                                                                                                                                                                                                                                                 _ échographie du cerveau sur place, suivit de la mise sous coma artificiel sur place !  

  _ un scanner à Mondore à Créteil: ne voyant que des suintements elle fut transférée à la Salpêtrière à Paris 

  _ vu que cela ne collait pas: Deuxième scanner suivit d' un 1ère IRM et peut être un second IRM !!

  _ Les jeux sont fait, rien ne va plus, catastrophe, le cœur bas la breloque: elle fumait ? ( non pas du tout) elle a le cœur complètement usé !!!!!

  _ Transfert en réa-cardiaque: là c' est la machine qui fait marcher intégralement la blessée

  _ à ce stade  elle a été enregistrée au stade clinique Glasgow 4  ( l'état de la mort est 5 !!! )

  _ réveil le 5 éme jour : sa 1ère demande a été : << mes jambes fonctionnent elles ? >> J'ai regardé et j' ai vu ses orteilles qui faisaient des mouvements. je l' ai rassuré .

  _ un électrocardiogramme : tout était revenu normal; il a été donnée comme explication: << le choc à la tête a permis au cerveau de donner de fausses informations au coeur>>

  _ 10 jours après la chute mise en place d' une prothèse intégrale d' épaule à droite

  _ une semaine plus tard, nouvelle opération du poignet gauche pour placer des vis et des broches + un plâtre intégrale du bras !

  _ intubée x fois, sans voix, le personnel soignant la tournait sur la prothèse d' épaule pour lui mettre le bassin !

  _ les doses d'antalgiques absorbées !!!! les douleurs !!!! .....

  _ 3 semaines après son accident transfert allongée dans un centre de réadaptation: elle fut enregistrée grabataire à son arrivé !!!

  _ elle dût tout réapprendre de a à z : la marche avec un harnet de sécurité, réapprendre à manger, à se sentir quand elle avait envie d' aller aux toilettes ....

  _ 2 mois plus tard elle sortait avec deux cannes Anglaises et une chaise roulante.

                     Je sais très bien que sa survie est due probablement à ma présence à ses cotés; nous nous connaissons depuis plus de 45 ans; elle est si gentille !!

  Vous comprenez maintenant que quand l' on a passé par là: c' est vraiment honteux de ne pas admettre la vérité: elle a été un cobaye du vaccin contre l'hépatite B !!!!!

                                                Djodge


Img 8832

Tétraplégique !!!!!!!

En 2013 , Lise le matin s'est retrouvée Tétraplégique à quatre reprises: de 24 à 48 heures

   Cela est  il du à la Sep ou à l' Avc ?                                                                                                                                                                                                 

  même son neurologue ne peut désigner le responsable !

Elle ne se souvient pas du tout de ces situations, alors que cette année une fois                                                                                                                                                                                                                     

elle a commencé sans plonger totalement, elle a eu très peur et je l'ai rassuré rapidement                                                                                                                                                                                                        

et j'ai immédiatement compris d'où venait le problème à traiter !

Donc quand Lise débute une bronchite, ou une infection urinaire,                                                                                                                                                                                                                                                        

  ou le transite intestinal qui fait des siennes; Le cerveau se bloque sur la nouvelle agression                                                                                                                                                                                            

zappant totalement le moindre des mouvements !!!  il en et de même si sa sœur ainée                                                                                                                                                                                                           

passe lui faire une << leçon de moral >> qui lui déplait !!!

Oui , parfaitement une vie gâchée à 36 ans par un vaccin expérimentale ! Voila ce qui peut arriver !!!                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          

Malheureusement d'autres sont décédés  des suites de ces vaccins expérimentaux !!!!

                              Djodge