Img 8745

Madame le Docteur Annick Kirchenmeyer

  • Par djodge
  • Le 28/09/2016
  • Commentaires (0)

 

                     Pour Madame le Docteur Annick Kirchenmeyer:

              J'invite toute personne ayant connaissance de l'existence de ce médecin disparu comme par enchantement

peu après 1999, alors qu'elle exérçait en temps que médecin du travail dans un CHU:

               Veuillez l'inviter à prier jusqu'a la fin de ses jours, pour sa responsabilité d'avoir injecté bêtement,

innocément des vaccins inutiles et en exédents contre l'hépatite B. à des soignants (infirmiers, aides soignants..)

de 1996 à 1999.

                 La justice des hommes la oublié et la protégé; sans compter sur l'ordre des médecin qui a agit, ainsi

que l'ensemble du corps médical, tel une mafia; pour cacher le scandale que je dénonce depuis 2014 !

                 La preuve est là: dès avril 1996 le dictionnaire Vidal précisait le taux protecteur contre l'hépatite B

de 10 ui/ l d'anticorps anti HBs !!! De plus il annonçait l'interdiction d'injecter le vaccin Engérix B. à toute

personne ayant réagit suite à une précédente injection d'un vaccin contre l'hépatite B !

                  Y avait il autre chose qu'un petit poids dans la tête de ce médecin qui n'a pas tenu compte

de ces précautions dictées dans le Vidal de 1996 ????

                   Tonnere: moi dans mon activité professionnel, petit cadre dans une profession à gros risques,

gérant des réalisations sans cesse différentes, je réfléchissais toujours afin d'éviter toute catastrophe

inutile, allant jusqu'à améliorer les instructions initiales pour avancer en sécurité, au risque d'avoir des reproches

de mes supérieurs ! Pour finir à devoir signer mon départ en retraite directement à la CRAM; mon employeur

ne voulant pas me lacher à 63 ans !!!

                    Aujourd'hui il y a prescription et honteusement ce médecin a le droit d'oublier ses méfaits:

                    Honte à la FRANCE: ce n'est plus la France de mon enfance !!!

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau