Vaccin contre l'hépatite B: création de l'associacion des COBAYES sacrifiés

Auteur  
# 15/09/2014 à 02:43 djodge (site web)
Très proche d' une victime depuis quatre ans :
_ je veux réunir toutes les personnes vaccinées avec Hevac en 1987 ou avant et Hevac B en 1988 ou un autre vaccin contre l'Hépatite B.

_ Attendu que: le Professeur Maupas a créé le premier vaccin contre l' Hépatite B en 1976.
Le vaccin Genévac B a été agréée à l' usage des collectivités le 8 mai 1988

_ Conclusions: Tout vaccin utilisé de 1976 date de création au 8 mai 1988 (pour GenévacB) est un vaccin expérimentale
Le vaccin Hévac B utilisé encore en septembre 1988 n' est pas homologué: mais il ne faut rien perdre !!
il comporte une annotation inhabituelle dans la colonne :Résultat Constaté,réactions, contre indication temporaires ou définitives: P 5336
_ Les sujets vaccinés dans cette période sont des COBAYES !!!!!!!
_ De plus l' administration a obligation de protéger son personnel !!!!

_Le protocole actuel de vaccination contre l' hépatite b prévoit:
interdiction de vacciner les personnes ayant un membre de la famille ayant une SEP
1er injection, seconde injection un mois plus tard, ensuite analyse de sang pour une recherche des anticorps HBS, ensuite si le seuil d' anticorps HBS de 10mui/ml n' est pas atteint l' on pratique un rappel 6 mois après et cela est terminé.

_ Quand un vaccin a été pratiqué le 06/05/1987: Hévac(1er), 05/06/1987 Hévac (2éme),20/07/1987 Hevac (3éme), 07/09/1988(rappel: 4 ème injection) suivit d' une hospitalisation dans les 3 mois suivants : le rapport d' hospitalisation relate des symptômes que l' on sait actuellement qu'ils sont le début d' une SEP !! mais à l' époque ce problème était inconnu !
27/10/1998 ( 5 éme injection rappel hépatite B) avec Engérix B
Pour moi avec 5 vaccins et le dernier injecté après le début de la sclérose en plaque : il y a acharnement thérapeutique et cela mérite une indemnisation et une condamnation des auteurs.

LA JUSTICE INJUSTE
_10 années de procédure pour arrêter sans obtenir gain de cause il y a quatre ans !
_ Maintenant il et interdit de rejuger l'affaire !

Solutions à ce dilemme:

_ Se réunir pour faire du poids rapidement
_ Porter l'affaire devant la Cour Européenne de Justice pour acharnement thérapeutique !

Mes attentes: laissez moi de nombreux messages

Aujourd'hui avec du recul, nous avons le droit de penser que des personnes ont payés de leur santé et parfois de leur vie pour permettre à tous un protocole de vaccination contre l'hépatite raisonnable et efficace.
La Société a le devoir de reconnaître ses SACRIFIER et elle a L'OBLIGATION DE LES INDEMNISER !!!!
djodge
Répondre à ce message
Code incorrect ! Essayez à nouveau